Un rapport récent de l’Agence de la santé publique du Canada affirme qu’environ 1 enfant sur 66 au Canada obtient un diagnostic de trouble du spectre de l’autisme. Ce rapport a aidé à faire connaître la prévalence du trouble, mais il n’est pas aussi largement connu que les services orthophoniques font partie intégrante de l’aide aux personnes ayant un TSA.

Le trouble du spectre de l’autisme (TSA) est un trouble complexe, chaque personne relevant ses propres défis et éprouvant ses propres besoins. Pour ce motif, les équipes de soins interprofessionnelles, avec leur savoir et leur savoir-faire variés, sont les mieux placées pour offrir un soutien aux personnes ayant le TSA et à leurs familles.

Comme bon nombre de personnes se situant le long du spectre de l’autisme éprouvent des difficultés avec la communication et les interactions sociales, les orthophonistes ont un rôle distinct à jouer au sein des équipes de soins interprofessionnelles. Les orthophonistes contribuent leur savoir-faire spécialisé  à tous les aspects de la communication verbale et non verbale pour résoudre les difficultés.  

Reconnaître la collaboration

Un exemple de cette approche collaborative en matière de soins aux personnes autistes est le Centre for Autism Services Alberta situé à Edmonton. Cette année, OAC a reconnu les équipes de services interprofessionnelles du Centre en lui remettant le Prix d’excellence pour collaboration interprofessionnelle afin de le féliciter pour son approche collaborative d’aide aux personnes ayant le TSA et à leurs familles.

Pour souligner le rôle que les professionnels en santé de la communication ont à jouer dans les soins aux personnes autistes, Orthophonie et Audiologie Canada a également créé un certain nombre de ressources et de documents sur le sujet :

     
Énoncés de positions sur le rôle des orthophonistes (à gauche) et des audiologistes (à droite)

     
Affiche (à gauche) et fiche de renseignements (à droite) sur le trouble du spectre de l’autisme