Joignez-vous à nous sur les médias sociaux

L’une des meilleures démarches que vous pouvez faire pour aider à célébrer le Mois de la parole et de l’audition est d’appuyer notre campagne du Mois de la parole et de l’audition d’OAC sur les médias sociaux, c.-à-d. Facebook et Twitter. Vous pouvez utiliser le mot-clic #moisdemai dans vos billets et partager nos messages avec vos adeptes. Demeurez à l’affût de renseignements sur les modalités de téléchargement de notre photo de couverture Facebook et de notre Twibbon pour promouvoir le Mois de la parole et de l’audition.

Cette année, en plus de notre propre campagne sur les médias sociaux, nous lancerons une version stimulante et interactive d’une campagne sur les médias sociaux en collaboration avec l’Alliance pancanadienne pour faire connaître les défis liés à la santé de la communication. Surveillez le complément d’information sur la campagne dans votre boîte de réception et sur les médias sociaux lorsque la campagne sera officiellement lancée le 1er mai.

Démarrez une conversation

Recherchez les possibilités dans votre collectivité ou votre milieu de travail d’éduquer les autres à l’importance de la santé de la communication. Vous pourriez présenter un exposé durant une assemblée mensuelle des employés, animer un kiosque d’information dans votre collectivité ou votre milieu de travail, rédiger une lettre à votre journal local ou même organiser un événement. Vous pourriez également écrire une lettre ou prévoir une rencontre avec votre député local en lui demandant de reconnaître le Mois de la parole et de l’audition sur son site Web et dans les médias sociaux.

Utilisez nos ressources gratuites

Notre site web héberge une foule de ressources sur la santé de la communication. Imprimez quelques affiches, fiches d’information et brochures et disposez-les dans votre lieu de travail ou d’étude. Vous pouvez trouver toutes nos ressources ici.

Vous pouvez également partager nos fiches d’activités avec n’importe quel enfant que vous connaissez; vous pouvez apporter ces fiches aux bureaux de médecins, centres de services de garde et écoles de votre localité. Si vous travaillez auprès d’enfants de moins de 11 ans, assurez-vous de les encourager à participer à notre Concours pour enfants.